• Les déchets phytosanitaires


phytosanitaires

Les produits phytosanitaires, aussi appelés produits phytopharmaceutiques, produits de protection des plantes, pesticides ou biocides sont présents sous forme solide ou liquide.
Ils sont utilisés principalement dans l’agriculture pour protéger les plantes contre les insectes, les maladies, et les mauvaises herbes.
Ils sont composés d’une ou de plusieurs substances actives ou d'une association de plusieurs substances chimiques ou micro-organismes, d'un liant et éventuellement d'un solvant accompagné d'adjuvants ou d'un tensioactif.

On distingue plusieurs types de phytosanitaires en fonction de l’organisme à traiter :

Les plus courants, pour les plantes :
• Les régulateurs de croissance
• Les herbicides
• Les désherbants
• Les phytocides
• Les anti-germinants
• Les arboricides
• Les défanants
• Les débroussaillants
• Les défoliants

Les autres :
• Les acaricides (acariens)
• Les algicides (algues)
• Les bactéricides (bactéries)
• Les corvicides et corvifuges (corvidés : corbeaux)
• Les hélicides (escargots)
• Les fongicides (champignons)
• Les insecticides
• Les molluscicides (limaces, escargots, y compris aquatiques)
• Les nématicides (nématodes : vers)
• Les ovicides (œufs)
• Les parasiticides (parasites divers, insectes, poux)
• Les répulsifs (gibier, oiseaux)
• Les rodenticides (rongeurs)
• Les taupicides (taupes)

Toutes ces substances ont été créés pour tuer des organismes, elles sont donc très dangereuses pour la santé et l’environnement.